Article de Pablo Garcia

un pingouin dans la forêt lacandone

entretien avec jean-marc cerino

 

/ télécharger l'article au format pdf /


Plus de détails

3,00 € TTC

DE10-A06



Jean-Marc Cerino : Ton travail artistique, en convoquant des événements historiques précis, interroge la mémoire collective ; tu as moins de trente ans et avant de revenir ensemble plus finement sur quelques pièces, peux-tu nous dire ce qui a orienté un jeune artiste vers ce type de questionnement ?

Pablo Garcia : Très jeune j’ai porté un grand intérêt à l’Histoire avec la tentative de comprendre l’histoire pour comprendre le présent. Cette préoccupation a fait la jonction avec mon travail artistique lors d’une visite, après deux mois de vie berlinoise, au camp de Sachsenhausen, camp de concentration nazi réutilisé sous l’occupation soviétique après guerre. Ce lieu où je trouvais la réunion de la commémoration et de la mémoire utilisées à des fins politiques : le monument principal au milieu du camp commémora longtemps uniquement les prisonniers politiques communistes – le camp était en RDA après guerre ; bien plus tardivement, des plaques sont apparues concernant les autres communautés, puis un musée rééquilibrant le tout.
Quand j’interroge la mémoire collective c’est aussi pour [...]